Parco San Grato

Parcs

À Carona, sur la pente d’une colline qui jouit d’une vue panoramique exceptionnelle, le Parco San Grato doit sa renommée à la collection magnifique d’azalées, rhododendrons et conifères, la plus grande et riche du Canton. Connues pour leur variété de couleurs et formes, les fleurs fascinent les visiteurs d’avril à mai. Six sentiers thématiques – botanique, relax, panoramique, artistique, de la fable et sensoriel – facilitent la visite aussi grâce aux panneaux didactiques. Un restaurant panoramique et un parc de jeux d’enfants agrémentent la visite.

PROMO

La visite


Il est conseillé de suivre les parcours thématiques, afin de découvrir les endroits les plus suggestifs du parc et de ne pas se disperser. Le “sentier botanique” permet de découvrir les caractéristiques principales du parc, alors que celui du “relax” propose une promenade agréable sur un chemin très facile et confortable. Très suggestif, le parcours “panoramique” relie les endroits d’où l’on jouit des plus belles vues. Le “sentier artistique” conduit à travers les nombreuses sculptures qui ornent le parc. Le "sentier de la fable” représente un itinéraire qui raconte la légende des azalées aux plus petits. Enfin, le "sentier sensoriel" accompagne tous les visiteurs à la recherche de sensations oubliées.
Le "Parco San Grato" est ouvert toute l’année, l’entrée est gratuite.

Aperçu historique


Il y a une soixantaine d’années, le terrain du parc appartenait à Martin Winterhalter, l’inventeur de la fermeture éclair Rirì, qui l’utilisait comme pâturage pour les chevaux. Le véritable réalisateur de ce jardin botanique est Luigi Giussani, l’industriel qui fonda l’entreprise sidérurgique Acciaierie Monteforno à Bodio en Vallée Leventina. Giussani acheta la propriété en 1957, il la déboisa et commença ensuite une plantation d’azalées et de rhododendrons, plantes particulièrement adaptées au type de terrain et aux conditions météorologiques de la région. À sa mort, la propriété passa dans les mains de la banque UBS, qui fit don du parc à l’office du tourisme de Lugano, l’Ente Turistico del Luganese, en 1997.

(Texte tiré de "Il Ticino Parchi e Giardini" - Ticino Turismo)

PROMO

Restaurants dans les alentours


Pour compléter la journée