Colline de Carona

Excursions

Un grand parc fleuri, des paysages splendides sur la baie de Lugano et le calme des bois qui surplombent le lac, avec des haltes agréables à l’ombre de monuments célèbres: la promenade qui depuis Carona conduit à l’Alpe Vicania et retour permet de découvrir un Tessin vert et silencieux. Vert comme les prés de l’Alpe Vicania, où les chevaux paissent en liberté, silencieux comme les étroites ruelles de Carona, chargées d’histoire, comme l’ancien sanctuaire de la Madonna d’Ongero avec ses stucs et ses fresques baroques, ou encore comme le monastère de Torello du XIIIe siècle.

PROMO

Itinéraire: Colline de Carona (3h, voir la carte)


Le centre de Carona est remarquable pour ses belles demeures, ornées de fresques et de stucs, pour ses six églises, dont une, dédiée aux Saints Georges et André, conserve d’intéressantes fresques, ou encore pour la magnifique loggia communale avec ses arcades qui remontent au XVIe siècle. Ce village donna le jour à des architectes, des artistes et des artisans qui, au cours des siècles passés, diffusèrent leurs œuvres dans toute l’Europe. Le centre-ville conserve des peintures illusionnistes, des cadrans solaires et de charmants petits balcons décorés. Ses ruelles témoignent de l’habileté et de la fantaisie du savoir-faire transmis grâce à la grande émigration artistique des “Maestri comancini”, une corporation de constructeurs.

À la fin du printemps, cependant, on est surtout fasciné par le Parc San Grato, vaste et bien entretenu. Les magnifiques fleurs multicolores d’azalées et de rhododendrons sont encadrées par de nombreuses espèces de conifères. En prenant les sentiers qui traversent le parc, on admire la grande variété de plantes, alors que le regard embrasse une belle vue panoramique sur le San Salvatore, le Camoghé, le Monte Boglia, le Sighignola, le Monte Generoso et les villages qui surplombent le lac.

Un chemin large et plat part de Carona et conduit dans les bois en direction de l’Alpe Vicania en un peu plus d’une heure. À l’alpage, au milieu des prés et des chevaux en liberté, on trouve un excellent restaurant où une halte gastronomique s’impose. Pour revenir, on contourne le Monte Arbòstora. Un détour conduit au sanctuaire de la Madonna d’Ongero, avec sa grande église (si elle est ouverte on visitera l’intérieur, riche en stucs et fresques baroques) et une Via Crucis, chapelles disséminées dans le décor fiabesque des bois.

Un détour supplémentaire (40 minutes aller-retour) permet d’atteindre l’ancien monastère de Torello, qui remonte au XIIIe siècle, avec son église et son exploitation agricole, actuellement propriété privée. Le portail, avec ses deux petites colonnes, témoigne de l’élégance de la construction, alors que les fresques ne sont presque plus visibles.

PROMO

Restaurants dans les alentours


Pour compléter la journée