Centre historique de Lugano

Villes & Monuments

Piazza della Riforma se dispute avec la Piazza Grande de Locarno le titre de la plus belle place tessinoise. C’est le salon élégant de la ville, entouré d’anciens édifices, comme le Palazzo Civico néoclassique, et d’endroits qui invitent à faire une pause. Lieu de rendez-vous des habitants de Lugano et point de départ idéal pour visiter la ville, elle accueille de grands évènements, parmi lesquels l’Estival Jazz. Un labyrinthe de ruelles piétonnes, où l’on se promène le long de vitrines scintillantes et de boutiques de luxe, la relie aux points d’intérêt du centre ville (Cathédrale, église Santa Maria degli Angioli, Centre culturel LAC).

PROMO

Itinéraire: Centre historique de Lugano (2h, voir la carte)


Arrivé à Piazza Riforma, cela vaut la peine d’entrer dans la cour du Palazzo Civico pour admirer une sculpture qui déploie force et puissance. Il s’agit de "Spartacus", réalisé par l’artiste tessinois Vincenzo Vela (1820-1891), considéré l’un des sculpteurs majeurs du XIXe siècle en Italie.

En empruntant Via Nassa, paradis du shopping, on aperçoit sur la droite l’église San Carlo Borromeo, construite dans les années 1640-1642. On continue ensuite jusqu’à l’église Santa Maria degli Angioli, qui conserve un chef-d’œuvre de la première Renaissance, considéré comme la fresque la plus célèbre de cette période en Suisse. Il s’agit d’une représentation de la Passion et de la Crucifixion, réalisée par l’artiste italien Bernardino Luini (environ 1480-1532), disciple de Leonardo. Juste à côté de l'église se trouve le moderne centre culturel LAC (Lugano Arte e Cultura.

L’itinéraire continue le long des quais, sous le feuillage d’une double rangée d’arbres, qui marquent la limite entre le lac et l’agglomération urbaine. En se promenant, on rencontre l’un des endroits les plus suggestifs, le jardin Belvedere, une terrasse fleurie du côté gauche par rapport à l’église Santa Maria degli Angioli, idéal pour un moment de détente entre nature et culture. Le jardin est embelli par des plates-bandes multicolores, des arbustes, des arbres centenaires et par une intéressante collection d’art.

On continue le long de la promenade au bord du lac pour retourner à Piazza Riforma, d’où l’on emprunte à nouveau Via Nassa. Une fois traversée la petite place Maraini, on arrive dans l’un des coins les plus suggestifs et caractéristiques de la ville, Via Pessini, où les bâtiments anciens abritent des boutiques de produits locaux. En arrivant à Piazza Cioccaro, on découvre la beauté du palais Riva-Ghioldi, l’un des édifices les plus anciens de Lugano, encore en parfait état grâce aux travaux de restauration.

On remonte ensuite Via Cattedrale jusqu’à la terrasse en face de la Cathédrale San Lorenzo, d’où l’on jouit d’une belle vue sur la ville. Ce monument religieux vante lui aussi une grande richesse culturelle: en plus de la façade de la Renaissance, qui remonte à 1517, il abrite de précieuses fresques du XIVe et du XVIe siècle. Depuis la Cathédrale on revient à Piazza Cioccaro, pour continuer le long de Via Soave jusqu’à Piazza Dante. C’est ici que se trouve l’église San Antonio, qui conserve des œuvres de Petrini et des fresques des frères Torricelli. On continue le long de Contrada dei Vecchi et ensuite Via Giosué Carducci jusqu’à la petite église San Rocco, qui abrite des fresques remarquables de G. Discepoli. Derrière cette gracieuse église se trouve le Quartier Maghetti, un centre commercial très animé.

L’itinéraire continue en direction de la Villa Ciani, que l’on aperçoit au loin. Pour l’atteindre on passe par Piazza Indipendenza, embellie par l’obélisque du XVIIIe siècle érigé en souvenir de l’affrontement entre les Volontaires de Lugano et les Cisalpins en 1798. Depuis la villa, à travers le Parco Ciani, très plaisant, on arrive au lac.
Le Parc et la Villa Ciani remontent tous deux au XIXe siècle, lorsque les frères Ciani, nobles milanais, achetèrent la propriété en 1845. Au cours des années successives, celle-ci fut l’objet de travaux d’embellissement et d’assainissement, qui touchèrent surtout la structure et la végétation. En effet, le parc est peuplé de chênes, tilleuls, platanes, palmiers, oliviers, cornouillers, en plus de camélias et d’azalées, qui offrent de magnifiques floraisons printanières. Pendant la période végétative, les nombreuses plates-bandes se colorent elles aussi, parfumant tout le jardin. Outre la Villa Ciani, le parc est entouré par la Bibliothèque cantonale, bâtiment des années ’40 réalisé par les architectes Rino et Carlo Tami (récemment restauré), et par le Musée cantonal d’histoire naturelle. Le parc est délimité par l’embouchure de la rivière Cassarate.

Excusions guidées


Du mois d'avril au mois d'octobre, plusieurs visites guidées de la ville sont proposées. Informations et réservations à l'Office du tourisme de Lugano (tél. 058 220 65 00 - info@luganoregion.com)

PROMO

Restaurants dans les alentours


Pour compléter la journée