Indemini

Villages

"Ce village, quasiment désert les trois quarts de l’année, se transforme en une sorte de musée vivant pendant les mois du tourisme estival et s’est parfaitement conservé pendant les siècles malgré les continuelles restaurations. On voit que ses habitants étaient non seulement des paysans mais aussi d’habiles maçons et bâtisseurs (et, en tant que tels, émigrants saisonniers en Italie et ensuite dans d’autres Cantons suisses.".Cette description des années ’60 de Virgilio Gilardoni, l’un des plus grands historiens de l’art tessinois, est encore valable aujourd’hui. Indemini est un extraordinaire exemple d’architecture populaire.

PROMO

La visite


"L’intelligence des mains des maçons d’Indemini – écrit encore Gilardoni – est évidente dans les renforts arrondis des maisons, dans les pavés des ruelles, dans l’art des jonctions de toitures, dans la beauté des murs qui se plient doucement en angle émoussé et qui marquent les allées en créant volumes et perspectives d’une beauté unique".

En visitant le cœur d’Indemini, le visiteur est avant tout impressionné par l’étroitesse des ruelles, qui s’entrecroisent en un labyrinthe où il est facile de se perdre, malgré l’exiguïté du village. Le centre est si compact qu’il a fait penser à Gilardoni à un « villaggio-fortezza » (village-forteresse). La partie habitée, orientée vers le sud, est bien ensoleillée et, grâce à la cime des montagnes ainsi qu’au col du Neggia, elle est aussi protégée des rafales souvent violentes du vent du nord.

Indemini est un village isolé, éloigné du reste du monde. On se demande pourquoi les premiers habitants décidèrent de s’installer dans un endroit aussi hostile, limité au sud par les falaises qui marquent la frontière italienne, au nord par une chaîne montagneuse. Avant la construction de la route en 1920, le seul accès au Gambarogno était au travers les montagnes. Par contre, la liaison avec la vallée Veddasca, en Lombardie, date seulement de 1966. Probablement grâce à son isolement au nord comme au sud, ce charmant village tessinois a réussi à éviter les ravages et la dégradation immobilière des années soixante. Encore aujourd’hui, en le visitant, on a l’impression que le temps s’y est arrêté.

PROMO

Restaurants dans les alentours


Pour compléter la journée