Chocolate Experience

Expériences

À l’entrée de l'Alprose Chocolate Experience à Caslano, les visiteurs sont accueillis par une fontaine d’où jaillit du chocolat chaud à la grande joie des enfants et des adultes. Parcourir ce musée, le plus visité au Tessin avec 70'000 entrées annuelles, est une aventure particulière qui permet de découvrir l’histoire du chocolat, racontée avec des anecdotes amusantes. On assiste à la production du “délice des dieux” et surtout on peut déguster, et acheter pour qui le souhaite, les spécialités cacaotées de Chocolat Alprose, qui exporte chaque année plus de six mille tonnes de chocolat dans le monde.

PROMO

Caractérisé par les traditionnelles vaches sculptées et peintes en rouge vif – grandeur nature, on en voit même sur le toit du bâtiment – le Musée du chocolat continue d’intriguer, de fasciner et d’attirer une multitude de gourmands depuis 1991, date de sa fondation. Si le musée est connu pour avoir recréé l’histoire du chocolat – les nombreuses salles illustrent les premiers plats rudimentaires à base de cacao préparés par les anciens peuples de l’Amérique centrale, jusqu’à la grande variété de formes délicieuses de la production moderne – il se distingue surtout pour les excellentes dégustations proposées aux visiteurs. Il est très difficile de résister à la tentation de transformer cette visite culturelle en une expérience "interactive".

Alprose Chocolate Experience offre aussi la possibilité de suivre pas à pas la production du chocolat. Depuis les passerelles, les visiteurs voient défiler devant eux des kilomètres de chocolat pendant les différentes phases de fabrication: du nettoyage et de la torréfaction des fèves de cacao jusqu’à la réalisation du produit finit et confectionné. Dans le "Choco-Studio", les enfants peuvent même créer leurs propres "Schoggi".

La partie didactique est représentée par de grands panneaux photographiques accompagnés de fiches descriptives qui racontent l’histoire extraordinaire du fruit du cacao, déjà apprécié par les peuples originaires d’Amérique centrale, les Maya et les Aztèques. Aujourd’hui encore on cultive les fèves de cacao dans ces régions, pour les exporter ensuite et fabriquer du chocolat. L’histoire expliquée dans ce musée est plutôt centrée sur la Suisse, où, dès 1891, le chocolat a commencé à conquérir la gourmandise de toute la population. La Suisse est non seulement le plus grand producteur mondial de chocolat, avec plus de 140'000 tonnes par an, mais c’est aussi l’un des pays où l’on consomme le plus de chocolat: la moyenne se situe au environ de 12 kilos par personne et par an.

Plusieurs portraits d’époque rendent hommage aux “pères du chocolat"; de François-Louis Cailler, qui fonda à Vevey la plus ancienne marque de chocolat encore active en Suisse, aux aïeuls des grandes familles de chocolatiers suisse comme Philippe Suchard, Jacques Foulquier, Rudolf Sprüngli-Ammann, Henri Nestlé.
Au cours de cette délicieuse visite on découvre aussi des anecdotes savoureuses, comme celle qui raconte l’invention de Daniel Peter. Ce dernier, tombé follement amoureux de la fille de Cailler et de son chocolat, eut la brillante idée de fabriquer le chocolat au lait.

PROMO


Pour compléter la journée