Monte Bar

Panoramas

Le Monte Bar jouit d’une des vues panoramiques les plus spectaculaires sur la Grande Lugano, formée par un ensemble d’agrégations. À son sommet, la vue s’étend du golfe lacustre à l’arrière-pays verdoyant de la Valcolla et, plus loin, à la métropole de Milan; des Alpes rhétiques, valaisannes et bernoises au massif du Mont Rose et aux Apennins. On atteint le sommet après deux heures de montée assez raide mais agréable dans les prés et les bois, depuis Corticiasca (Capriasca). Le refuge alpin situé au pied de la crête propose une variété de spécialités culinaires tessinoises.

PROMO

Itinéraire: Monte Bar (4h, voir la carte)


En voiture, pour atteindre le point de départ de la promenade on passe par Tesserete, un village au nord de Lugano, et on continue sur la route cantonale en direction de Valcolla puis Corticiasca. On peut se garer dans ce village tessinois très typique et poursuivre à pied en suivant au centre de Corticiasca les pancartes jaunes qui indiquent la montée au Mont Bar.

On marche le long d’un sentier agréable qui passe parmi les bois et les prés avec une vue magnifique sur le golfe de Lugano, sur les différentes ramifications du Lac de Lugano et sur la Valcolla, dominée par les crêtes échancrées des Denti della Vecchia (Dents de la Vieille). Après environ une heure on arrive à l’alpage Musgatina, où paît un troupeau de vaches écossaises. Leur propriétaire, Guido Leutenegger, donne la possibilité aux personnes intéressées d’acheter un animal et de recevoir chaque année en échange une certaine quantité de viande provenant des veaux abattus. Grâce à un système GPS, on peut même suivre ses péripéties sur les pentes du Mont Bar.

Depuis l’alpage Musgatina on continue ensuite en direction du refuge du Mont Bar. Après environ une demie heure, on arrive à la cabane, où l’on peut déguster d’excellentes spécialités locales. Une trentaine de minutes supplémentaires sont nécessaires pour atteindre le sommet qui offre une vue spectaculaire à 360 degrés. On découvre alors à l’ouest un nouveau paysage, avec la vallée du Vedeggio en premier plan, le Monte Tamaro et le Monte Lema un peu plus loin, les Alpes valaisannes et bernoises, et même le massif du Mont Rose. À l’est on peut toujours admirer le panorama sur la Valcolla, dominée par les crêtes des Denti della Vecchia, avec les Alpes rhétiques au loin. Au sud on voit la ville de Lugano ainsi que ses lacs – le Lac d’Origlio, le Lac de Muzzano et les différentes ramifications du Lac de Lugano – et on peut distinguer au loin Milan et l’aéroport de Malpensa jusqu’aux Apennins.
Pour le retour il est conseillé de suivre le même chemin qu’à l’aller.

Scenic Trail


Peut-être la plus belle course de Trail Running en Europe, se déroule dans la région du Monte Bar pendant le mois de juin. Cette compétition prévoit plusieurs catégories et séduit chaque année 1600 concurrents provenant de 30 pays. Le parcours rasant les crêtes de la Capriasca et de Lugano, avec 3800 mètres de dénivelé, offre un panorama à couper le souffle. En 2015 et en 2016, Scenic Trail a été promue aux "Swiss Ultra Trail Awards" comme la meilleure compétition de Trail Running en Suisse.

Le Val Colla


Le Val Colla est considéré comme le véritable poumon vert de la Grande Lugano, résultat d’un processus d’unification conclu le 20 novembre 2011 par votation. Ses forêts de hêtres, de boulots, d’épicéas, de châtaigniers et de mélèzes font de cette vallée un environnement naturel privilégié. Elle présente aussi différents alpages, où les paysans emmenaient leurs vaches paître pendant tout l’été. L’hiver, cependant, beaucoup d’entre eux quittaient la vallée pour travailler dans d’autres régions du Tessin, en Lombardie et en Piémont en tant que “magnan”, c’est-à-dire réparateurs de casseroles et d’ustensiles de toutes sortes, surtout en cuivre. La route carrossable a été construite au début du XIXe siècle. La Val Colla réunit aujourd’hui environ 600 habitants et elle est traversée par le fleuve Cassarate, qui passe dans la ville de Lugano avant de se jeter dans le lac (Ceresio).

Le Cénacle de Ponte Capriasca


Lors de la promenade au Mont Bar, un petit détour à Ponte Capriasca s’impose pour les passionnés d’art. Cette petite commune est accessible en quelques minutes en voiture depuis Corticiasca, point de départ de l’itinéraire du Mont Bar, en suivant d’abord les pancartes en direction de Tesserete puis de Ponte Capriasca. À Ponte Capriasca, l’église Sant’Ambrogio abrite en effet une magnifique copie du très célèbre “Cénacle” de Léonard de Vinci, qu’il avait peint dans le réfectoire de l’église Santa Maria delle Grazie à Milan. Cette imitation faite par un artiste inconnu, d’exécution irréprochable et de dimensions remarquables (5,59 mètres pour 3,61), remonte au début du XVIe siècle. Comme dans le chef-d’œuvre léonardesque à Milan, les personnages sont représentés de façon révolutionnaire, selon le modèle de l’école du Maestro, qui décrivait les états d’âme en extériorisant les attitudes de ses sujets. Récemment restauré, le tableau est en parfait état de conservation. L’œuvre atteste du lien profond qui existe à la Renaissance entre le territoire tessinois et la culture artistique milanaise.

PROMO