Fermeture d'hiver (octobre - juin)

Sasso San Gottardo

Musées

Une expérience unique au monde, deux musées réunis en un seul, donnent l’occasion de se promener au cœur des Alpes tout au long de kilomètres de tunnels creusés pendant la Seconde Guerre mondiale. D’un côté, le musée Sasso San Gottardo aborde le passé récent, proposant la visite des fortifications militaires du 20e siècle. De l’autre, il projette le visiteur dans les futurs défis de la Suisse (et du monde entier) en traitant la météorologie, le climat, la gestion durable de l’eau, la mobilité, l’habitat, l’énergie et la sécurité. Sans oublier les magnifiques cristaux des Alpes: spectacle unique!

PROMO

Une forteresse au cœur de la montagne


La visite de la forteresse historique Sasso di Pigna est une expérience unique; on ne se déplace pas à l’intérieur d’un musée, mais dans un monde en même temps réel et surréel, dans les entrailles du Saint-Gothard. On commence en parcourant des centaines de mètres à travers d’étroites galeries pour rejoindre ensuite un funiculaire creusé au cœur de la montagne. Ce dernier mène à la véritable forteresse, située sous le sommet du Saint-Gothard.
Cette structure est l’une des plus grandes dans le cadre des fortifications de cet endroit, et elle était en fonction de 1943 à 1999. Elle a en effet été réalisée pendant la Seconde Guerre Mondiale comme élément de la soi-disant « Réduction Nationale », une stratégie militaire de défense mise au point après la conquête de la France par l’Allemagne de Hitler.

La forteresse consiste en deux batteries qui défendaient la Vallée Leventina, le col San Giacomo et le col de la Nufenen, chacune munie de deux canons de 15 centimètres. La visite mène à travers les locaux où logeaient, toujours au cœur de la montagne, une garnison de 500 hommes, un hôpital avec 87 lits, ainsi que des entrepôts pour les réserves d’eau, de vivres, de munitions et de carburants, qui devaient garantir une autonomie d’au moins quelques mois.

Un regard sur les défis du futur


Au cœur même de cette forteresse, qui constitue un élément fondamental dans l’histoire récente de la Suisse, certains espaces sont destinés à une réflexion sur les défis futurs qui attendent le pays. On y traite de nombreux sujets, comme la météorologie, le climat, la gestion durable de l’eau, la mobilité, l’habitat, l’énergie ou encore la sécurité. Chaque thème, après avoir été mis en relation avec l’histoire du Saint-Gothard, est projeté dans le futur de manière très suggestive à l’aide des technologies multimédia. Dans une grande salle on a la chance d’admirer les merveilles de la nature : d’extraordinaires cristaux découverts à proximité du Saint-Gothard, uniques au monde pour leur dimension et leur pureté.

Installation artistique Gothard - Le Réduit


L'énorme œuvre de l'artiste suisse Tullio Zanovello (7 mètres de long, 4,5 mètres de haut, pesant 1,5 tonne), placée dans une grande grotte du musée, offre une vue surprenante et innovante du massif du Gothard. Avec ses sept panneaux et sa musique pour chœur spécialement composée par l'artiste même, cette installation artistique offre un spectacle unique, émouvant et humain. Pendant 20 minutes, de nombreux tableaux présentant des scènes historiques et des contes du Gothard sont révélés, parmi des secrets, des légendes et des mythes.

Si vous disposez de plus de temps…

L’itinéraire


Ayant à disposition une journée entière, nous conseillons vivement la visite des deux versants, nord et sud, de la passionnante région du Saint-Gothard. Avant de partir, il vaut mieux s’informer sur la circulation routière pour éviter les bouchons à l’entrée du tunnel, en adaptant le parcours nord/sud et vice-versa.
Si l’entrée côté sud est libre, on continue sur l’autoroute, passant sous le tunnel, pour sortir à Göschenen et arriver à Andermatt. Avant d’arriver au village, on aperçoit le Pont du Diable, un des lieux les plus suggestifs du massif du Saint-Gothard. Il serait vraiment dommage de manquer l’occasion de le voir de plus près; en laissant la voiture au parking et en marchant une vingtaine de minutes on peut admirer cette impressionnante œuvre humaine qui a garanti pendant des siècles la communication ferroviaire et automobile à travers les Alpes. Dans ce paysage exceptionnel, la superposition de ponts d’époques différentes, ainsi que la pureté d’une eau qui ne coule pas à travers les pierres mais semble glisser, transparente, sur les rochers granitiques, laissent le visiteur bouche bée.

On continue donc en direction d’Andermatt et du col du Saint-Gothard en traversant un paysage presque lunaire. Au sommet, on visite le Musée national du Saint-Gothard « Sasso San Gottardo », pour redescendre ensuite vers Airolo en parcourant l’ancienne route en pavés, la Tremola. Le paysage est à couper le souffle, il s’agit vraiment d’une expérience inoubliable ! Arrivés à Airolo, il ne faut pas manquer l’occasion de déguster et d’acheter les fromages et les produits typiques de la région de la fromagerie du Gothard (Caseificio del Gottardo), que l’on rejoint facilement en suivant les panneaux indiquant le funiculaire Airolo-Pesciüm : la fromagerie se trouve juste à côté.
En cas de bouchon côté sud du tunnel du Saint Gotthard, on parcourt cet itinéraire en sens inverse, quittant l’autoroute à Quinto (la sortie avant Airolo) et continuant sur la route cantonale en direction de Airolo, puis vers le col en suivant les panneaux bleus pour retrouver la vieille route (Tremola).

PROMO