Funiculaire Piotta-Ritom fermée (octobre - mai)

Ritom – Piora

Excursions

Le paysage alpin verdoyant de la Val Piora, riche en pâturages fleuris et constellé de petits lacs, est l’un des plus idylliques du Tessin. La flore et la faune de ces espaces vastes et silencieux sont remarquables: gentianes, renoncules, arnica et orchidées offrent des floraisons spectaculaires et il est encore possible d’apercevoir des aigles, des chamois, des chevreuils, des marmottes et même des grenouilles rouges dans ce cadre exceptionnel. Accessible depuis Piotta grâce à une funiculaire parmis les plus raides d’Europe, la région propose beaucoup de sentiers bien signalés. Nous proposons deux itinéraires, parmi de nombreux parcours variés de différentes longueurs et difficulté.

PROMO

Le funiculaire


Le funiculaire du Ritom, qui depuis 2011 fait partie de l'inventaire suisse des installations à câbles, permet d’atteindre 1800 mètres d’altitude sans aucun effort. Il est en fonction de la mi-mai à la mi-octobre. Depuis Piotta, en Alta Leventina, le funicolaire monte avec une inclinaison de 87% et conduit à proximité du barrage du Ritom. Le visiteur est accueilli par le spectaculaire paysage alpin de la Val Piora, qui s’étend sur environ 8 km, alternant d’amples pâturages à de gracieux petits lacs.

Itinéraire 1: Le parcours des trois lacs (6h, voir la carte)


En choisissant le premier itinéraire, qui fait le tour de trois petits lacs, on évite un réveil trop matinal. Le parcours commence au Ritom, le lac le plus grand, que l’on longe jusqu’à la déviation pour le Lac Tom. Une montée d’environ une demi-heure conduit à une charmante conque qui abrite un lac, petit miroir d’eau, et l’étable de l’alpage. En continuant le long des rives du Tom on arrive au versant opposé, où l’on emprunte le chemin qui monte doucement vers la crête, d’où l’on jouit d’une vue magnifique sur le troisième lac, celui de Cadagno.

On descend ensuite au petit regroupement de maisons pour arriver rapidement à l’Alpe Piora, où l’on produit un fromage excellent et très recherché. À côté de la fromagerie s’élève le Centre de Biologie Alpine, un ensemble de constructions rustiques rénovées qui abritent une institution universitaire. On continue jusqu’au refuge de Cadagno. À la laiterie il est possible d’acheter du fromage, du beurre et de la ricotta, alors que le refuge invite à s’accorder une halte culinaire (polenta, fromage et charcuterie, gâteaux accompagnés de crème). À ne pas manquer la dégustation du fromage Piora, considéré comme l’un des meilleurs du Tessin. Pour revenir au barrage on suit sur le versant opposé le "sentier didactique", réalisé en 2009.

Itinéraire 2: Du Piora au Lukmanier (5h, voir la carte)


Il s’agit d’une randonnée vraiment exceptionnelle à travers une région splendide, où les paysages montagneux et lacustres sont majestueux et où la flore et la faune réservent de continuelles surprises. Cette traversée unit la région du Ritom à celle du Lukmanier, entre la Vallée Leventina et la Vallée de Blenio. Le parcours, souvent en plaine, ne présente pas de difficultés et ne demande aucune habileté particulière, mais il demande toutefois un effort considérable. En effet, il faut calculer environ 5 heures de marche, sans tenir compte des pauses. Il est donc très important de planifier attentivement la journée, pour pouvoir profiter des transports en commun tant à l’aller qu’au retour. Un possibilité consiste alors à arriver relativement tôt à Biasca en voiture (ou avec les transports publics), pour continuer à Faido en train. On poursuit en bus jusqu’à Piotta, où se trouve la station du funiculaire pour le Ritom.

À la station d’arrivée, située à 1793 mètres d’altitude, on suit la route carrossable qui conduit au Lac Ritom, imposant et riche en poissons. En continuant le long du chemin en graviers on arrive à Cadagno et à l’Alpe Piora, célèbre pour son excellent fromage, l’un des plus recherchés du Tessin.

Le paysage recouvre une grande importance écologique, c’est pourquoi le Centre de Biologie Alpine a ouvert ses portes il y a quelques années. Il s’agit d’une infrastructure universitaire qui encourage la recherche scientifique dans la région. Le Lac Cadagno est en effet l’objet d’une étude de l’École Polytechnique de Zurich, car il présente un phénomène naturel très rare. Ses eaux se divisent en deux couches superposées qui, grâce à l’action de certaines bactéries, ne se mélangent pas.

En continuant en direction du Lukmanier on traverse la Val Piora et ses prés, ruisseaux, refuges et troupeaux que l’on entend de loin grâce aux clochettes. On marche encore jusqu’à environ 2000 mètres d’altitude, admirant les fleurs aux couleurs vives et le reflet du ciel dans les eaux bleues des lacs. Avec un peu de chance, on peut même apercevoir des marmottes ou les entendre siffler.

Une fois arrivés à l’Alpe Carorescio commence la montée, qui conduit en douceur au Passo del Sole (Col du Soleil). Sur le chemin on distingue les sommets imposants des Campanitt (Pizzo Colombe). Le col, situé à 2376 mètres d’altitude, offre une vue magnifique sur toute la région du Lukmanier. Une longue descente conduit jusqu’à Acquacalda. Depuis ce village (l’arrêt de bus se trouve près du Centre Pro Natura) on peut redescendre vers Olivone et Biasca.

PROMO